Les quatre formes d’Hypnose

 

Il existe quatre formes principales d’hypnose. Car ce mot désigne en effet « un état » de la conscience et les procédures, techniques, qui permettent d’atteindre cet état :

L’HYPNOSE CLASSIQUE et SEMI-TRADITIONNELLE

C’est la forme à priori la plus simple et la plus connue du grand public. Utilisée en hypnose de spectacle, elle peut être parfois « impressionnante ». C’est le non moins célèbre « Dormez je le veux ! ».

C’est, également, cette même forme d’hypnose qui est utilisée par le corps médical lorsqu’il s’agit de réaliser une anesthésie.

L’HYPNOSE ERICKSONNIENNE

Du nom de son fondateur, Milton H. Erickson, célèbre psychiatre américain (1901-1980) et, à dire vrai, le seul « véritable éricksonnien ». Son approche thérapeutique a permis à nombre de thérapeutes de transformer leur pratique de l’hypnose.

LA NOUVELLE HYPNOSE

C’est l’hypnose « éricksonnienne » enrichie par des structures thérapeutiques nouvelles telles que la PNL, la Thérapie Brève, l’Analyse Transactionnelle… car jugée trop directive et paternaliste par nombre d’étudiants soucieux de la faire évoluer et d’en faire un outil de « développement personnel ».

Nommée « Nouvelle Hypnose » par Daniel Araoz en 1979, cette forme d’hypnose met en avant le langage et les « préférences » de la personne, qui s’ajoute ainsi au principe de « suggestion » (Hypnose classique) et de « stratégie » (Hypnose éricksonnienne).

L’HYPNOSE HUMANISTE

Plutôt que « d’endormir » les personnes, l’Hypnose Humaniste mène la personne à une conscience, un état d’éveil élargi.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page dédiée à cette forme d’hypnose… A tout de suite… vers un état augmenté de conscience…